Jeûner pour mieux courir?

Le « jeûne » est une thématique qui suscite un intérêt croissant. Les recherches récentes montrent d’ailleurs un impact positif sur les performances du sportif. Mais qu’en est-il réellement?

Le jeûne (Intermittant Fasting en anglais) est une démarche qui présente des résultats prometteurs dans la recherche sur les méthodes de perte de poids, et à laquelle on accorde de plus en plus d’importance dans le domaine de l’amélioration de la performance sportive.

La méthode utilisée s’écarte de l’approche classique des diététiciens, qui consiste à réduire l’apport énergétique journalier du sportif sur une durée relativement longue dans le but de maigrir grâce au déficit calorique. Le jeûne fonctionne différemment, et il existe deux approches différentes.

  • Dans la première, on réduit l’apport calorique 1 à 3 jours par semaine en alternance, avec des journées à apport calorique normal.

  • Dans la seconde, on réduit entre 4 et 8 heures par jour le laps de temps pendant lequel on se nourrit. On mange par exemple uniquement entre midi et 16h. Il n’y a donc pas de restriction calorique à proprement parler, mais uniquement une restriction des heures de table.

Ces deux formes de jeûne ont montré leur pertinence comme approche pour des populations désirant perdre du poids. Le succès de ces études et l’étonnement par rapport aux résultats ont attisé l’intérêt de la communauté sportive.

Peut-on utiliser le jeûne pour faire fondre la masse grasse, tout en améliorant la force musculaire grâce à l’entraînement?

Ce domaine de recherche est très récent, mais les premières études sont prometteuses. Elles démontrent en effet que les personnes pratiquant le jeûne pendant un cycle d’entraînement en musculation ont perdu de la masse grasse de manière significative pour une même amélioration de la force musculaire, en comparaison à un échantillon de personnes qui sont restées fidèles à un régime « normal ». Fait étonnant : le total du nombre de calories consommées sur toute la durée du test reste toutefois identique ! La recherche n’en est qu’à ses prémices, mais on peut déjà se préparer à ce qu’elle nous révélera.

Cette recette de  rouleaux de printemps detox  est idéale pour un repas léger.

Cette recette de rouleaux de printemps detox est idéale pour un repas léger.


Cet article est tiré du livre MORE food2run. Destiné aux coureurs, ce livre rend la nutrition sportive accessible en conseils et recettes. Toutes les recettes sont composées pour répondre aux besoins de l’athlète. Comme le préconise la nutrition sportive académique, les recettes de MORE food2run sont à base d’ingrédients naturels et riches en nutriments. Pour faciliter les décisions nutritionnelles du coureur, les recettes sont catégorisées en Repas Énergie et Snack Énergie pour prendre des forces avant l’entraînement ou la course et en “Snack Recup” et “Repas Recup” pour après l’effort, afin d'assimiler au mieux les effets de l’entraînement.